L'accompagnement proposé aux enfants : 

L'enfant est en demande de repères et de compréhension sur ce qu'il ressent et ce qu'il perçoit de lui-même et de son environnement. Il est souvent traversé par de multiples émotions qu'il est difficile d'appréhender et d'identifier.

Ces émotions ont besoin d'être ressenties et nommées afin d'être appréhendées.

Cela passe par une connaissance du fonctionnement de son propre corps et de ses ressources internes.

Dans cet atelier, il sera proposé à l'enfant, de manière ludique, de prendre conscience de son enveloppe corporelle et de ses limites, de faire connaissance avec son anatomie (ses os, ses muscles, ses organes) et d'apprendre à se familiariser avec sa respiration qui est une ressource fondamentale pour son bien-être et son bon développement.

Pour cela, seront utilisées des techniques de relaxation basées sur une visualisation imagée avec des animaux afin qu'ils établissent un lien concret avec le fonctionnement de leur propre corps.

Dans l'approche corporelle, l'enfant sera amené à identifier et ressentir ses émotions les plus courantes comme la joie, la colère, la tristesse par des jeux de rôles et des supports en image.

Enfin, l'enfant sera guidé dans sa rencontre avec l'autre à travers des jeux tactiles et sensoriels.

 

Toutes les séances seront balisées par des rituels d'entrée et de sortie qui symboliseront l'appartenance au groupe et un cadre rassurant.

 

Une peluche symbolisera le cadre de la parole qui permettra le respect de la parole de chaque enfant.

C'est parti !

Séance du 21 septembre (G1) : Le premier groupe est formé de 3 filles et 2 garçons.

Dans un premier temps, nous avons fait connaissance et avons découvert KIDI qui va nous accompagner tout au long de nos séances.

Kidi est un éléphant bleu très timide qui a besoin d'être dans les bras des enfants quand ils ont envie et besoin de parler : un petit outil qui favorise l'écoute de chacun.

Cette séance s'est déroulée sous les multi-couleurs d'un oiseau imaginé par les enfants. Ce dernier leur a permis de prendre conscience de leurs corps et d'appréhender les premières notions d'auto-massage, favorisant ainsi le réveil corporel.

Puis, à travers cet oiseau, nous avons joué au jeu des couleurs. Il s'agit d'un jeu coopératif où les enfants se déplacent. Après avoir nommé une couleur d'un vêtement porté par un autre enfant du groupe, tous les participants touchent de leur doigt la couleur sur le vêtement de cet enfant. Puis ils repartent. Les enfants sont ensuite invités à attendre, observer tous leurs doigts les uns à côté des autres et la proximité de leurs contacts les uns par rapport aux autres.

Ensuite, avec une balle, les enfants ont joué à se remémorer les prénoms de tous leurs camarades.

Entre chaque jeu, nous avons pris un temps pour verbaliser les ressentis concernant l'expérience vécue, ce qui a permis également d'aborder certaines émotions : "J'ai peur du noir, je n'aime pas les épinards, je suis en colère des fois le matin...".

Nous avons conclu cette séance par une ronde et nous avons retrouvé les mamans...

Bienvenue Kidi !
Bienvenue Kidi !

Séance du 28 septembre (G2) : Rencontre avec le deuxième groupe...

Nous avons pris le temps de se présenter, faire connaissance et rencontrer notre mascotte Kidi.

Ensuite, nous avons fait un réveil corporel : les enfants ont évolué dans l'imaginaire autour des mouvements d'un singe qui s'étire, s'élance de branche en branche et laisse libre court à ses mimiques... Nous avons ensuite réalisé un auto-massage par des techniques de lissé, tapotage et vibration sur l'ensemble du corps. Cette technique permet la prise de conscience de notre enveloppe, stimule la circulation sanguine et notre épiderme.

Après cette phase, nous avons joué à la "chaise musicale des émotions." Ce jeu permet de sensibiliser l'enfant sur les différentes émotions/expressions/sentiments qu'ils traversent dans son environnement et de les nommer. Les enfants se sont déplacés dans la pièce et au signal, ils se sont assis sur un coussin, sur lequel une émotion/une expression/un sentiment était cousu. Une fois que chacun avait trouvé sa place, nous avons mimé à tour de rôle ce qui était représenté sur le coussin (la colère, la peur, la tristesse, l'amour, la joie, la fatigue, le dégoût).

Nous avons poursuivi la séance par le jeu du peintre. Ce dernier favorise le contact avec autrui et amorce le massage et la détente. Cet exercice se joue en binôme : un peintre et une toile. Assis au sol, le peintre va créer un dessin sur le dos de son camarade avec ses doigts.

Pour conclure cette séance, nous avons échangé sur les ressentis de chacun face aux différents jeux réalisés et avons projeté notre prochain atelier dans quinze jours.

 

Séance du 5 octobre (G1) : le rituel d'accueil commence à s'installer tranquillement. Nous prenons le temps de nous dire bonjour, de nous reconnecter les uns aux autres. Ce rituel prend la forme d'un tour de parole où chacun peut s'exprimer sur sa météo intérieure et sur ce qu'il souhaite faire partager au groupe, avec le soutien de notre Kidi qui favorise le respect et l'écoute.

Après cette phase d'accueil, nous avons continué par un réveil corporel : les enfants se sont appropriés la gestuelle d'un animal qu'ils ont mimé chacun à leur manière.

Puis nos animaux imaginaires se sont transformés en chat pour faire notre toilette avec nos pattes. Cette technique permet à l'enfant de s'auto-masser et de prendre le temps de découvrir différents touchers.

Ensuite, nous avons joué à la chaise musicale des émotions. Chaque enfant marche, court dans la pièce et, au signal du tambourin, va s'installer sur un coussin représentant une émotion de base (cf. séance précédente). 

Après ce jeu qui suscite beaucoup de rire, nous avons joué au tableau magique. Le but de ce jeu est de créer un dessin sur le dos de son camarade de devant. Les enfants peuvent utiliser plusieurs touchers différents, respectueux et doux. Une fois les toiles terminées, les enfants ont pu verbaliser les couleurs mises dans leur dessin et s'ils étaient satisfaits de leur oeuvre. Ce jeu amorce des techniques simples de massage, de ressentis par rapport au toucher et de relâchement corporel. 

Pour conclure cette séance, les enfants ont choisi leur manière de se dire au revoir....

 

Mercredi 12 octobre (G2) : Nous nous sommes retrouvés autour d'un tour de parole, avec notre Kidi, pour se reconnecter les uns aux autres et partager notre émotion du jour à travers des photos langage.

Ensuite, dans la phase de réveil corporel, les enfants ont choisi un animal dont ils devaient mimer la gestuelle pour mettre tout leur corps en mouvement. Pour finaliser notre réveil, nous avons utilisé une posture de yoga afin d'aider les enfants à se relâcher : nous avons pris l'image d'un arbre avec des racines bien ancrées dans le sol (symbolisé par nos pieds), un tronc robuste (nos jambes) et de belles branches (les bras et le buste). Nous avons imaginé que le vent soufflait fort dans nos branches et nous avons bougé le haut du corps dans plusieurs sens puis tranquillement retour au calme. Cet outil de relaxation simple peut être utilisé à tout moment de la journée. Il invite le retour au calme.

L'arbre dans le vent d'après Le Petit Yoga de Pomme d'Api

 

Nous avons ensuite joué au jeu des couleurs. Les enfants se déplacent dans la salle. Au signal, une couleur est annoncée, ils touchent alors la couleur demandée sur le vêtement d'un participant avec leur doigt. On prend un temps d'observation global de tous ces doigts posés les uns à côté des autres et on repart. Ce jeu permet d'appréhender le toucher avec une intention respectueuse envers l'autre.

Les enfants ont ensuite découvert les sensations d'une plume qui se déplace sur leur corps. D'abord, en binôme, chacun à leur tour, ils ont fait glisser la plume sur les mains, les bras, le cou, le visage et la tête de leur camarade. Puis ils ont eu envie de le faire eux-mêmes sur leurs pieds et d'exprimer ce qu'ils ressentaient.

Pour conclure cette séance, nous avons refait un petit tour de parole sur leurs ressentis. 

Prochain rendez-vous : mercredi 2 novembre.

 

Mercredi 19 octobre (G1): la séance commence, comme à l'accoutumée, par un tour de parole pour remettre du lien et évoquer l'humeur de chacun. Pendant l'échange, nous avons évoqué la timidité, s'il arrivait aux enfants de vivre cette émotion et en quelles circonstances. Chacun a pu verbaliser ces moments et les enfants ont pu faire le lien entre la timidité et la peur : "souvent, lorsque nous sommes timides, c'est que nous avons peur." Cet échange fut très riche.

Ensuite, nous avons fait notre réveil corporel en imaginant notre animal, puis nous avons fait un petit exercice de yoga autour de l'arbre (cf. ci dessus).

Puis nous avons joué au jeu du mime. Les enfants se déplacent dans la pièce, au signal ils choisissent un camarade et le miment. Ce jeu a évolué au fur et à mesure vers de très belles grimaces imaginées par les enfants.

Les enfants ont également expérimenté les prémices du massage par le biais d'une météo, traduite en geste sur le dos de leur camarade. Par exemple : le soleil se réalise par un cercle avec la main posée à place, des rayons s'étirant aux quatre coins du dos...

Pour conclure, nous avons échangé sur ce qu'ils venaient de vivre et leurs ressentis...

 

Mercredi 2 novembre (G2) : Le rituel d'accueil est maintenant bien identifié par les enfants. Ils se retrouvent avec plaisir et sont plus à l'aise pour verbaliser leur humeur du jour. La vie du groupe est bien constituée. Ils sont plus ouverts à ressentir et accueillir le fonctionnement et les manifestations de leur corps. Belle évolution...

Nous avons abordé, lors de cette séance, l'intérieur de notre corps en passant par le toucher. Ce qui est dur : nos os, les nommer, leur fonction ; et ce qui est mou : nos organes, nos muscles que nous avons nommé et pour lesquels nous avons trouvé la fonction. Nous avons également évoqué la circulation du sang. Un support imagé d'un squelette et des organes a été mis à leur disposition. Après cette exploration, nous avons fait la relaxation du spaghetti, tant attendu par certains enfants. Cette relaxation peut se réaliser debout, assis ou allongé. L'enfant contracte, une fois qu'il est bien installé et relâché, les muscles de sa mâchoire puis il les relâche. Même chose pour ceux du bras gauche, du bras droit, des jambes... Contractant très fort ces muscles, l'enfant tient la position quelques secondes et relâche afin d'être "mou comme un spaghetti (cuit !)". Cet exercice lui permet de ressentir concrètement la détente musculaire et les variations de sensations et de chaleur. Après cette contraction, l'enfant est invité à prendre conscience de tous ces changements intérieurs, ce qui renforce la détente corporelle. 

Pour conclure cette séance, nous prenons un petit temps d'échange.

 

Mercredi 9 novembre (G1) : Nous nous sommes retrouvés autour de notre temps de parole. Chaque enfant a bien identifié ce rituel et l'investit comme un espace de parole et d'écoute. La météo intérieure imagée par le soleil pour la joie, les nuages pour la fatigue ou une humeur mitigée, l'orage pour la colère et enfin la pluie pour la tristesse, est un support qui fait sens pour les enfants maintenant. Ils savent rattacher l'image à leur propre humeur du moment. Pour notre réveil corporel les enfants ont choisi de garder le mime d'un animal. Puis, l'un d'entre eux a souhaité nous raconter la relaxation de l'arbre et l'animer lui-même pour le groupe. Bravo ! belle initiative. Cela veut dire que les enfants s'emparent des outils mis à leur disposition.

Ensuite, nous avons fait un jeu qui a demandé aux enfants d'appréhender le toucher en ayant les yeux bandés. Cet exercice s'est avéré très intéressant car, sans la vue, ils devaient reconnaître leurs camarades. Ils devaient bien s'observer dans les détails, avant d'avoir les yeux cachés : longueur des cheveux, texture de leurs vêtements, etc... afin de photographier des éléments qui leur permettraient de se reconnaître entre eux. Les enfants se sont montrés très prudents dans leur manière de toucher l'autre et pas très à l'aise. Cet exercice a donné l'occasion d'échanger sur leurs ressentis par rapport à cette expérience, où ils ont pu verbalisé que c'était difficile de reconnaître et de toucher leurs camarades. Nous avons également évoqué les personnes malvoyantes, qui utilisaient le toucher et l'ouïe pour compenser la vue. 

Nous avons terminé par une photo de groupe avec des masques à émotions. 

Mercredi 16 novembre (G2) : Lors de cette séance, nous avons tout d'abord expliqué l'absence de Manon qui a fait le choix d'arrêter l'atelier et celle (exceptionnelle) d'Erel. Les enfants ont réagi à ces modifications du groupe qui est important pour eux. Lors du tour de parole, ils ont pu verbaliser leur tristesse. Ceci montre l'équilibre qu'apporte le groupe et qui permet de tisser les liens entre les enfants.

J'ai proposé ensuite aux enfants d'animer le temps de réveil corporel, ce qui s'est réalisé par l'une d'entre eux avec l'assiduité des autres. L'animatrice nous a fait imaginer que nous portions une boule de neige plus ou moins grosse que nous faisions tomber brusquement ou très lentement. Cet exercice nous a fait utilisé notre respiration et l'automassage.

Nous avons ensuite joué à cacher nos yeux et utiliser nos mains pour retrouver nos camarades dans la pièce.Ce fut une expérience très agréable pour les enfants.

Pour poursuivre cette séance, l'une des enfants a souhaité animer une relaxation allongée avec l'adhésion des autres. Elle nous a tout d'abord proposé une installation à la détente couchée avec une visualisation des différentes parties du corps et une intention de relâchement, puis un réveil qui a commencé au stade de graine jusqu'à la croissance de l'arbre.

Nous avons conclu cette séance par un temps de verbalisation des ressentis de chacun et la projection de la dernière séance la prochaine fois. 

 

Mercredi 23 novembre (G1) : Nous avons commencé notre séance par nos rituels : le tour de parole et notre météo intérieure qui, malgré le temps pluvieux dehors, était ensoleillée dans nos corps. Pour notre réveil corporel, les enfants ont imaginé qu'ils étaient de beaux dinosaures avec de belles griffes et de grandes pattes...

Nous avons ensuite joué avec nos muscles pour aborder la relaxation dynamique. Les enfants marchent ou courent dans la pièce. Au signal, ils doivent contracter leur mâchoire et relâcher. Ensuite, ils repartent. Au signal, ils contractent leurs poings et leurs bras, puis les muscles de leur ventre, enfin leurs pieds et leurs jambes. Cet exercice permet de ressentir concrètement la tension musculaire et le relâchement, ce qui induit la détente dans notre corps. Il peut se réaliser couché ou assis à tout moment de la journée.

Pour poursuivre, nous avons essayé de faire des liens entre les émotions et les couleurs. Chaque enfant a pu verbaliser quelle couleur il rattachait à telle émotion. Nous avons décidé ensemble que la Colère est Rouge, la Tristesse peut être Grise ou Bleue, la Joie Rose, Bleue ou Blanche brillante, enfin la Peur Bleue, Noire ou Blanche. Avec toute cette palette, nous avons marché dans la pièce. Au signal, chacun leur tour, les enfants devaient dire une couleur et nous devions mimer l'émotion y étant rattachée. Ce fut très chouette, les enfants ont pris beaucoup de plaisir.

Pour conclure cette dernière séance, les enfants ont verbalisé ce qu'ils avaient aimé ou non à travers ces cinq séances... Avant de partir, nous avons échangé des petits coeurs pour se remercier de ces bons moments passés ensemble. 

 

Mercredi 30 novembre (G2) : Nous nous sommes retrouvés autour d'un temps d'échange sur les humeurs de chacun. Puis nous avons réveillé nos corps par une relaxation dynamique où nous nous sommes transformés en spaghetti tout mou après la cuisson... Les enfants ont marché dans la pièce dans cette recherche de relâchement physique. Au signal, ils ont contracté différents muscles de leur corps : la mâchoire, le cou, les bras, les mains, le ventre, les jambes et les pieds. Entre chaque contraction, les enfants sont invités à souffler pour libérer la respiration.

Après ce réveil corporel, nous avons joué avec les émotions et les couleurs. Les enfants devaient mimer l'émotion qui correspondait à la couleur choisie.

Pour conclure, nous avons échangé sur leurs ressentis des cinq séances, sur ce qu'ils ont aimé ou non et sur ce que cet atelier leur avait apporté. 

 

Il est possible de poursuivre, pour ceux qui le souhaitent, ces ateliers sur la période de janvier (5 séances de nouveau mais à Cossé le Vivien dans le cabinet de Lucile Alleno, Espace Tertiaire - 06 32 52 67 26).